telecoms

Le processus d’arrêt du RTC commence dès 2018. la téléphonie IP devient la nouvelle norme.

 

Mais c’est quoi le RTC ?

Le Réseau Téléphonique Commuté est le réseau historique des téléphones fixes. Cela signifie que l’acheminement des communications se fait par le réseau commuté. Le RTC est opposé à la téléphonie IP, qui utilise les réseaux internet.

 

Pourquoi l’arrêt du RTC ?

Le RTC, utilisé par la plupart des opérateurs, est basé sur une technologie et des équipements qui arrivent aujourd’hui en fin de vie. Depuis une dizaine d’années, le réseau cuivre arrive également à saturation. Le protocole IP devient donc le support naturel des communications téléphoniques.

 

quels sont les impacts ?

Actuellement, le RTC sert également au fonctionnement de solutions fax, d’alarmes, d’ascenseurs, d’affranchisseuses… Ce sont environ 90% de ces installations qui fonctionnent avec ce protocole. Il faut donc trouver des solutions alternatives pour assurer leur fonctionnement après la fin du RTC.

 

Comment va se passer l’arrêt ?

L’arrêt du RTC se déroule en plusieurs étapes.

Etape 1 – 4e trimestre 2018 : arrêt de la production de nouveaux accès RTC.

Etape 2 – 4e trimestre 2019 : arrêt de la production des lignes T0

Les arrêts de production se dérouleront simultanément sur toute la métropole et n’impacteront pas les lignes existantes.

Etape 3 – dès 2022 : arrêt technique du service. Il se fera progressivement, sur plusieurs années, et par secteurs géographiques. Un délai de 5 ans est prévu entre l’annonce de la fermeture d’un secteur et l’arrêt technique effectif. Les premiers lots seront donc fermés au plus tôt en 2022.

fin_rtc

Les équipes TCI sont à votre disposition pour vous accompagner ou pour tout complément d’information.